Strip numéro 34, justifiant les mesures drastiques que la situation impose

(Inutile de me signaler que ce strip ressemble beaucoup à un gag de Gaston Lagaffe, je connais mes classiques.)